Cumul des sinistres et résiliation assurance, que faire ?
  1. Accueil
  2. > Cumul des sinistres et résiliation assurance, que faire ?


Cumul des sinistres et résiliation assurance, que faire ?
Au cours des 2 derniers articles, nous avions expliqué que la réparation d’impact ne devait pas être un réflexe systématique et qu’un pare-brise fissuré ne risquait pas d’exploser.

Aujourd'hui, nous allons vous donner les bons outils pour éviter les cumuls de sinistres, en commencant par la base :

C’est quoi un sinistre ?

Dans la terminologie d’une assurance, un sinistre est constitué dès lors qu’une compagnie d’assurance doit exécuter la prestation prévue au contrat.

En gros c’est quand votre assurance ou celle d’un tiers doit payer quelque chose.

Notre métier, c’est le vitrage automobile, donc ci-dessous nous allons parler de sinistre non responsable et n’impliquant aucun dommage corporel.
De fait un sinistre bris de glace n’implique aucun malus. Néanmoins le cumul de sinistre, responsable ou non, n’est pas sans conséquence.

 

Trop de sinistres, c’est grave ?

Votre assurance vous considérera comme « conducteur à risque » si vous cumulez les sinistres. Attendez par là qu’ils s’imaginent que même si vous n’êtes pas directement responsable, votre conduite ou votre environnement constitue un facteur à risque de sinistre.

Donc en cas de cumul de sinistre, il y a 2 soucis potentiels :

• Le risque de se faire résilier :
En effet, si votre assureur estime que vous avez déclaré trop de sinistre au cours des années passées, il peut prendre la décision de résilier votre contrat.

Dans ce cas de figure, votre relevé d’information indiquera les sinistres en question et la raison de la résiliation. Il sera alors impossible pour vous de vous assurer à nouveau auprès des assurances standards. Vous devrez alors passer par des contrats d’assurances spécifiques, dont les conditions seront bien moins intéressantes et surtout, beaucoup plus cher.

 

• La cotisation augmente ou refus d'assurer :
Beaucoup plus insidieuse, en cas de changement de compagnie d’assurance, et même si ça ne fait pas suite à une résiliation, le cumul de sinistres récents sera pris en considération dans le calcul du prix de vos nouvelles cotisation.
Certaines compagnies refuseront même tout bonnement de vous assurer.

 

Quel est le plafond de sinistre que je ne dois pas dépasser ?

Ici c’est assez opaque, car ça peut dépendre des sinistres, du contrat, de la compagnie, etc. Mais il y a une règle que l’on retrouve basiquement, c’est la règle des 3 : 3 sinistres sur 3 ans.

Pourquoi 3 ans ? C’est la durée sur laquelle remonte une assurance pour observer votre passif mais également le temps retraçé par le relevé d’information.

 

Que dois-je faire pour me renseigner avant d’entreprendre une déclaration de sinistre ?

La réponse qui vient naturellement à l’esprit est de prendre contact avec votre assurance évidemment.

Ils arrivent que, malgré celà, les clients puissent avoir des soucis. Bien souvent les conseillers vont se cantonner à vérifier votre couverture pour vous valider la prise en charge, sans avoir accès à l’état de mise en surveillance de votre contrat par la compagnie.

Alors, le plus sur est de simplement éviter de déclarer plus de 3 sinistres sur les 3 dernières années… quand cela est possible bien sur !

 

Je vois des publicités qui me rendent anxieux, un bris de glace s’est toujours urgent non ?

À la rentrée, nous avons pu voir apparaitre ici et là les publicités saisonnières des spécialistes du vitrage. Une a particulièrement retenu notre attention, surtout qu’elle émanait d’une célèbre enseigne.


Cette publicité nous indique donc qu’un impact sur deux fissure, et qu’en plus il fissure en moins de 3 semaines ! Seulement lorsque l’on regarde de plus près l’étude sur laquelle se base cette affirmation, on s’aperçoit qu’elle a été réalisée auprès de 2706 clients ayant remplacé leur pare-brise.

Par conséquent n’est pas considéré les impacts n’ayant pas fissuré. Comment peut-on alors écrire qu’un impact sur 2 fissure ?
La phrase correcte n’est pas « un impact sur deux fissure en moins de 3 semaines » mais « un impact sur deux qui fissure, fissure en moins de 3 semaines ».

Ce qui, vous en conviendrez, n’a pas le même sens.




N’hésitez pas à nous contacter pour un RDV pour tout remplacement de pare-brise. Par téléphone au

 

Ou par mail en remplissant le formulaire de contact :

 
Glass Express Pierre Ménès Pare-Brise
Glass Express Pierre Ménès Pare-Brise